Print Friendly, PDF & Email

République du Niger

Région de Tahoua

Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports

Avis d’appel d’offre :

Recrutement d’un(e) consultant(e) pour une étude empirique sur l’approche des mécanismes de prévention et des gestions des conflits dans les communes de Bagaroua, Bambaye, Allakaye, Tébaram, Tajaé, Tassara, Ourno et Bangui

  1. Contexte et Justification

La dynamique démographie du Niger, caractérisée par une croissance rapide, a eu pour conséquence l’augmentation de la proportion des jeunes dans la population totale. Des enfants de 0 à 5 ans qui représentent 23% de la population totale contre 53% pour les 0-15 ans et environ 72 % pour les 0-25 ans (source INS) de cette population. Malgré leur nombre élevé, les jeunes au Niger constituent un public vulnérable, victime de chômage, poussés en migration à risque, acteurs d’insécurité, exclus des prises de décision sur des questions qui les concernent.

Pour rappel l’UNICEF, en appui à l’Etat du Niger, a inscrit dans le plan Biannuel de travail 2017-2018 de mettre en place huit (8) brigades pour la prévention des conflits et la consolidation de la paix au niveau des huit communes de convergence de la Région de Tahoua à savoir Bagaroua, Bambaye, Allakaye, Tébaram, Tajaé, Tassara, Ourno et Bangui.

Ainsi, en raison des conflits intra et extracommunautaires et, dans la recherche de solutions durables au phénomène récurrent de ces conflits et à l’insécurité croissante, il est important de mettre en place des stratégies afin d’atténuer voire d’éradiquer ce phénomène.

Ce processus n’est pas un fait du hasard car au niveau de ces communes, la cohabitation entre communautés dégénère souvent des conflits fréquents et latents. Hélas, malheureusement cela occasionne le plus souvent des dégâts en matériels et même des pertes en vie humaine pour le partage du pâturage et des litiges des champs mais également à des attaques terroristes.

En vue de prévenir les risques de ces conflits une attention toute particulière est portée sur la jeunesse en tant que force sociale pour la recherche de changement positif, d’attitudes et de comportements. Ces jeunes pourront assurer un climat social apaisé et en mettant en place ces brigades de préventions et de gestion de conflits les incluant. IL est impératif qu’ils soient des acteurs positifs dans les décisions affectant leurs communautés et de faire entendre leur voix dans divers fora.

Ainsi, pour harmoniser les textes les régissant, un travail de fond et plein d’expertise et soutenu par des réalités du terrain est impératif afin de répondre aux besoins de cette jeunesse. Ce travail doit également s’efforcer d’inclure des outils de suivi évaluation communautaire de l’activité de ces brigades afin de mesurer la portée et l’impact de leur intervention au profit du bien-être de la population en particulier la femme et les enfants.

Pour faire face aux défis majeurs et s’inscrire résolument dans les enjeux de l’autonomisation et du développement de cette importante frange de la population la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports envisage de reconsidérer l’approche des mécanismes de prévention et des gestions des conflits ainsi que la consolidation de la paix au niveau des huit communes citées plus haut à travers une dynamique participative et exclusive.

Cela va jusqu’à la géolocalisation ainsi que les missions de ces structures en vue de mieux coordonner leurs actions et identifier leurs besoins en renforcement des capacités.

Elle permettra aussi de créer une synergie d’actions de tous les acteurs qui interviennent dans le domaine de la promotion de la paix et la citoyenneté au niveau communautaire et, de ce fait, renforcer les compétences des membres de ces brigades.

Si vous êtes intéressés / intéressées par cette Consultation, votre soumission, comprenant une offre technique et financière, devra être soumise par email à l’adresse suivante : drjs.tahoua@yahoo.fr ou par dossier physique à la Direction Régionale de la jeunesse et des sports de Tahoua sis à l’enceinte du Stade Régional de Tahoua.

Les propositions, adressées, doivent être soumise avec comme Objet : « Avis de recrutement d’un(e) consultant(e) pour une étude empirique sur l’approche des mécanismes de prévention et des gestions des conflits dans les communes de Bagaroua, Bambaye, Allakaye, Tébaram, Tajaé, Tassara, Ourno et Bangui » au plus tard le 02décembre 2021 à 18 H.

Pour plus d’infos : Fichier(s) à télécharger

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur pinterest

 55 Total vus,  1 Vus aujourd'hui

NITA-web-(300-x-250)
zam-right-panel




Abonnement gratuit

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers appels d'offres publiés sur Niger Marchés par téléphone et par mail.